La fast fashion, c'est plus ça !

Le constat est sans appel : l'industrie textile est aujourd'hui le second plus grand pollueur de notre planète : empreinte carbone, consommation d'eau, pollutions multiples... Cette catastrophe écologique, provoquée par une consommation devenue frénétique, ne cesse d'empirer. Ajoutons à cela des conditions de travail ne tenant aucun compte de l'humain et la fréquence de la maltraitance animale, et nous approchons du pire !  

Aujourd'hui, de plus en plus de femmes refusent de continuer à participer à ce désastre écologique et commencent à penser leur dressing autrement. La fast fashion, c'est plus très tendance ! On commence à lui préférer le slow wear, c'est-à-dire des choix vestimentaires plus responsables, issus d'une économie circulaire et éthique.

La Module, un autre choix

La Module propose une alternative à cette consommation textile de masse avec des créations provenant essentiellement du surcyclage. Elle propose des pièces originales, nées de la rencontre entre des vêtements de seconde main, des tissus et autres passementeries chinés ici et là.

Ici, le principe est simple : pour créer un nouveau vêtement, on utilise ce qui existe déjà, on évite au maximum d'encourager de nouvelles productions.

La Module, des histoires d'amour

Dans l'atelier de la Module, les vêtements de seconde main se rencontrent et se choisissent pour former de nouvelles pièces. Il s'agit donc de créations uniques, fabriquées à la main, avec une bonne dose d'amour ! Kerstine, créatrice de La Module, se voit comme une entremetteuse d’habits : « Ce sont eux qui m’inspirent, qui me guident. Je les chine, je les déniche dans les armoires des copines, les vide-greniers ou les ressourceries, sans trop savoir ce qu’ils deviendront. J'attends que certains d'entre eux se manifestent, me disent leur envie d’être ensemble. Et là, c’est magique : je sais presque immédiatement comment les marier ! Je me trompe rarement, c’est presque toujours le coup de foudre ! »

+

=

La Module, des pièces uniques pour des femmes uniques

Outre le fait qu'elle est une aberration écologique, la mode de masse incite à une uniformisation qui a de moins en moins de sens. Dans les décennies précédentes, on s'efforçait, sinon de ressembler à sa voisine, au moins d'appartenir à un groupe. La femme aujourd'hui entend avant tout se ressembler à elle-même.

Le conformisme cède la place à la différence.

La Module, en proposant des créations réalisées à partir de pièces chaque fois différentes, répond à cette nouvelle façon de penser son dressing : des vêtements moins nombreux mais plus originaux et de meilleure qualité.

La Module, qualité et finitions

Dans l'atelier de la Module, les pièces sont travaillées une par une, à la main, avec patience et amour et les finitions sont soignées, pour répondre à un besoin de qualité et de durabilité

La Module, une relation durable

A la Module, on passe beaucoup de temps sur chacune des créations, alors forcément on s'attache ! Et on a très très envie de connaître LA femme qui portera LA nouvelle petite robe ! C'est pourquoi, la relation avec la cliente est essentielle. Dans une toute petite entreprise comme la mienne, on peut prendre le temps de communiquer, d'établir une vraie relation avec chacune d'entre elles. C'est très important à plusieurs niveaux : au moment de la vente, afin de vérifier si elle a fait le bon choix en terme de taille, de morphologie. Dans l'onglet "Mes mesures", je propose entre autres, de les vérifier directement avec elle, par visio-conférence. On évite ainsi les retours, à l'empreinte carbone non négligeable et c'est aussi une occasion de se rencontrer.

Ensuite, une fois le vêtement reçu,  j'aime bien savoir si tout va bien, s'il est conforme à ses attentes. Et j'adore recevoir une photo avec elle dedans ! 

Je suis aussi très attentive à ses retours sur le style des créations, à ses remarques sur le site, sur ses goûts, ses envies.

Ici, on travaille aussi sur commande : les clientes peuvent me contacter ou même me rencontrer, à l'atelier ou sur une expo. Dans ce cas, on choisit des pièces de base ensemble, sur place ou sur photo, et je m'adapte à leur physique, à leurs mensurations. L'intérêt des pièces uniques, c'est justement qu'elles sont uniques et qu'elles peuvent être travaillées comme telles !

La Module, une charte claire

En résumé, la Module s'appuie sur 4 principes actifs :

- la revalorisation textile (upcycling) : utiliser ce qui existe et éviter d'encourager de nouvelles productions de matière

- des pièces uniques et originales pour cultiver sa différence

- la qualité des vêtements de base et le soin des finitions pour des créations durables

- une relation étroite et suivie avec les clientes